Pâtes fraîches maison

Avec ce dimanche pluvieux, on n’a pas envie ni de sortir ni de faire grand chose si ce n’est de rester chez soi devant un bon film ou une bonne série avec un thé ! Mais ça, c’était avant ! Avant de connaître la recette des pâtes fraîches qui va occuper tous vos esprits lors des journées pluvieuses !

Les pâtes fraiches, c’est tellement délicieux avec une bonne sauce maison ou des bonnes polpette (la recette viendra très bientôt) ! Comme dirait Cyril Lignac, « c’est gourmand » ! Et rien de mieux que de s’attabler devant un bon plat de pâtes quand il ne fait pas beau (mais même quand il fait beau aussi !)

J’en profite aussi pour lutter contre le cliché habituel contre les pâtes : manger des pâtes fait grossir !…….. Non, arrêtons toutes ces bétises, ce n’est pas la pâte qui fait grossir c’est ce que l’on mange avec !

Après ces considérations hautement pâtesques, rentrons dans le vif du sujet !

Ingrédients (1 personne) :

– 1 oeuf
– 100 gramme de farine

Préparation :

1/ Mettez la farine dans un saladier, faitez un trou et mettez l’oeuf. Mélangez. Au début, le mélange parait un peu bizarre. C’est normal, ne vous inquiétez pas. Ce n’est pas évident de tout mélanger et la texture est un peu étonnante. Après avoir mélangé les ingrédients, faites une boule et laissez la pâte reposée pendant 30 minutes environ.

2/ Passez la pâte au laminoire (du plus large au plus fin). Personnellement, je ne vais jamais jusqu’au dernier niveau parce qu’après je trouve que la pâte est trop fine et ça peut être un peu difficile après pour faire la forme de pâte désirée. Laissez ensuite reposer les pâtes pendant une dizaine de minutes.

Si vous n’avez pas le laminoire pour affiner la pâte, utilisez un rouleau à patisserie et étirez la pâte.

Pate 2

Pates

Pate 3

3/ Passez ensuite les pâtes au laminoire adapté à la forme de pâte choisie. Là encore, si vous n’avez pas la fameuse machine à pâtes, roulez la pâte et coupez la à partir de l’extrémité (dans le sens de la largeur) pour obtenir des tagliatelles (par exemple). Vous pouvez adapter votre coupe pour obtenir des pâtes plus ou moins fines (des fettuccine aux pappardelle).

Laissez ensuite sécher les pâtes. Attention, les pâtes collent entre elles. Si vous n’avez pas de séchoir à pâtes, mettez les sur un torchon puis recouvrez et mettez à nouveau des pâtes fraichement coupée et ainsi de suite.

Pour info, avec le séchoir à pâtes, ça donne ça :

Séchoir à pate 1

4/ Faites cuire dans l’eau bouillante pendant 4 minutes.

P.S : au début c’est toujours un peu un combat de faire ses pâtes soi-même, mais après on se professionnalise et on peut faire ça les yeux fermés. Et même utiliser la machine à pâtes (ce qui au début est là aussi toujours un combat puisqu’il faut (1) la sortir et (2) la nettoyer pour la ranger) devient un jeu d’enfant !

P.S (2) : avantage de réaliser ses propres pâtes, tout le monde veut y participer (même ceux qui n’aiment pas cuisiner !).

P.S (3) : désavantage : tout le monde voulant y participer, vous ne pouvez plus avoir la paix en cuisine quand parfois vous souhaiteriez être tranquille avec vos pâtes et un peu de musique… Mais bon après, on trouve une solution : on les fait quand on est toute seule si on veut être tranquille !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s