Les cours de cuisine Lenôtre

Ca y est !! J’ai enfin testé les cours de cuisine de Lenôtre. C’était mon cadeau d’anniversaire. On m’avait offert une cagnote et au début j’avais pensé à la masterklass de C. Michalak. Mais, je me suis renseignée et en fait, il s’agit d’une vraie masterclasse dans le sens où le chef cuisine et nous on regarde, on pose des questions etc. mais on ne met pas les mains dans la pâte. Et ce n’était pas ce que je recherchais même si je comprends qu’on puisse préférer ce type de cours.

Du coup, sur les conseils de deux collègues qui avaient été ravies de leur cours de cuisine chez Lenôtre, j’ai pris des cours chez eux : tarte au citron meringuée et croissants/pains au chocolat.

Très sincèrement ça vaut vraiment le coup.

Cours de tarte au citron meringuée :

Le cours a duré 2h15. Notre professeur (Anne) n’a pas été avare de conseils et a répondu à toutes nos questions (théoriques et pratiques).
Comment se déroule le cours ? Vous arrivez, on vous donne la recette, un crayon (pour noter des précisions) et un tablier. Et ensuite, on apprend à foncer une tarte, à faire la meringue italienne et la crème au citron. Vous allez travailler au début sur une pâte déjà préparée car il faut qu’elle repose 24 h. Mais au cours de la séance vous allez réaliser vous-même une pâte que vous emporterez chez vous et que vous pourrez congeler !

Petit aperçu du cours :

La tarte crue puis cuite

Collage tartes

Les tartes avec la crème au citron (avant le passage en cellule de refroidissement – pour aller plus vite)

Tarte avec crème-pic

Le dressage avec une douille de Saint-Honoré 

Collage montage

et une douille normale

Autre montage-pic

Et ma minute de gloire : ma tarte et mon dressage fait par mes propres soins !

Ma tarte-pic

Croissants et pains au chocolat :

Le cours dure 4 heures et vous ne perdez pas une minute car vous allez tout faire. Là encore, on travaille des pâtes faites la veille car elles doivent se reposer 24 h.

Vous allez d’abord faire la pâte :
Les préparations A et B (qui sont des ingrédients de la pâte) puis la détrempe. Ces éléments vont servir à former la pâte feuilletée pour les croissants et pains au chocolat. Ce n’est pas une pâte feuilletée classique puisqu’on y ajoute de la levure ! Mais la méthode qu’on apprend pour faire la pâte feuilletée peut être réutilisée (je garde bien en tête la méthode de notre professeur Pierre 🙂 )

Puis avec la pâte réalisée la veille, le façonnage des croissants et des pains au chocolat :
J’aimerai pouvoir vous expliquer mais je n’arriverai pas à le faire en mots. Autant les pains au chocolat, on peut gérer un petit peu (pas complètement, si c’est un métier, c’est qu’il y a aussi une raison) mais les croissants, y a une vraie technicité. C’est incroyable !

Et vous repartez avec des viennoiseries (environ une vingtaine, ça dépendra de votre façon de faire les viennoiseries) et vous pouvez gâter votre entourage ! Vous repartez également avec la pâte faite en cours (il vous restera deux tours pour finir la pâte feuilletée). Il est possible de les congeler une fois qu’on les a façonnés mais avant la dorure.

PicMonkey CollageNotre professeur n’a pas été avare de conseils également. A la différence du premier cours, je ne suis pas sûr que je les referai parce que ça reste quand même d’un niveau élevé. Et là aussi, contrairement à la pâtisserie, je trouve que la boulangerie est quand même beaucoup plus dure à réaliser dans sa cuisine de tous les jours (en tout cas pour moi). Il n’en reste pas moins que je suis très très contente d’avoir fait ce cours car désormais, je ne regarderai plus un pain au chocolat ou un croissant de la même manière. Je penserai à tout le travail fourni par le boulanger ! Chapeau l’artiste 🙂

********

Pour résumer :

Les cours Lenôtre sont super. Le rapport qualité/prix très bien et vous repartez avec votre réalisation. Je vous les conseille !!! Moi j’ai déjà prévu d’y retourner !!

P.S :

1/ il y a beaucoup plus de photos pour le 1er cours car c’était plus facile. Pour le second cours, j’avais tout le temps les mains soit occupées, soit pleines de farine ^^

2/ Pour la meringue à l’italienne de la tarte: il faut avoir un robot pour la faire car une fois que vous mélangez les blancs mousseux et le sirop de sucre, vous devez laisser votre robot tourné pendant 30 minutes (un batteur classique ne tient pas). Donc si vous êtes comme moi et que vous n’avez pas de robot (car pas assez de place – amis des petites surfaces bonsoir), pas de meringue italienne sur la tarte 😦

3/ la douille Saint-Honoré est assez difficile à manier. Entraînez-vous bien avant de vous en servir.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s